​De plus en plus d’entreprises doivent ouvrir leur réseau informatique local sur l’extérieur, afin de répondre à des demandes de fonctionnalités supplémentaires, telles que : les besoins spécifiques des collaborateurs nomades, le BYOD (utilisation d’équipements personnels tels que téléphone, ordinateur portable, tablette dans un contexte professionnel), l’interconnexion avec des services logiciels en tant que services ou encore la demande croissante d’accès à distance des télétravailleurs.

Ceci impose de fortes contraintes sur les environnements informatiques, car l’entreprise moderne doit permettre aux personnes autorisées d’accéder facilement et depuis  n'importe quel endroit du monde à ses systèmes ; mais en même temps elle doit fournir une protection efficace contre les failles de sécurité, les actes de malveillance et les tentatives d'intrusion.